Au fil des ans, la technologie des maisons intelligentes s’est ancrée dans la vie quotidienne des propriétaires. Mais, comme de nombreuses technologies sont nouvelles, les préoccupations de sécurité liées aux appareils tels qu’un système de vidéo surveillance abondent.

 

Nous vous présentons ci-dessous les préoccupations liées à la domotique et une liste de contrôle pour aider les propriétaires à travailler avec leurs fournisseurs de sécurité afin de les surmonter.

Principaux problèmes de sécurité liés à la domotique

 

Les systèmes domotiques peuvent offrir aux consommateurs un mode de vie facile, amusant et plus abordable. Cependant, tous les appareils ne sont pas créés dans un souci de sécurité. Voici quelques préoccupations majeures :

  • Des systèmes de sécurité compromis, permettant aux intrus de désactiver les systèmes ou d’accéder aux codes d’entrée.
  • La défaillance des dispositifs si le centre de communication centralisé est interrompu ou cesse de fonctionner.
  • Entrée facile des intrus dans votre maison par des serrures intelligentes, des garages intelligents ou des fenêtres et portes si les smartphones sont perdus ou volés.
  • L’écoute des systèmes de communication, tels que le courrier électronique, les appels téléphoniques ou les vidéoconférences.
  • Les pirates informatiques accèdent aux réseaux domestiques par le biais de thermostats intelligents, de télévisions et de caméras de sécurité.
  • Les attaques par déni de service distribué (DDoS) basées sur l’IdO.

Principales mesures de sécurité à suivre

 

Un système alarme maison est un élément essentiel du mouvement des foyers connectés. Si vous envisagez de rendre votre maison intelligente, utilisez la liste de contrôle suivante :

 

  • Achetez du matériel certifié Z-Wave. Cela permet de s’assurer que les appareils ont subi des tests rigoureux en matière de qualité, de fiabilité et de sécurité.
  • Changez les mots de passe définis en usine. Ces mots de passe sont souvent faciles à trouver en ligne, ce qui signifie que les pirates informatiques peuvent accéder à vos systèmes via une recherche rapide sur le web.
  • Ne partagez pas inutilement vos mots de passe. Ne partagez les mots de passe qu’en cas de besoin et ne les écrivez pas.
  • Limitez l’accès aux applications sur votre téléphone. Soyez conscient des paramètres de confidentialité et des capacités de partage des applications, comme les calendriers, les courriels, les lieux et les photos.
  • Cryptez les réseaux où sont hébergés les appareils intelligents. Il sera ainsi difficile pour les pirates d’obtenir ou de « lire » des données si les systèmes sont piratés.
  • Restez au courant des mises à jour des produits et des mises à niveau des systèmes. Si les appareils sont datés et incompatibles avec les mises à jour, il peut être temps de les mettre à niveau.
  • Isolez les équipements intelligents sur un réseau séparé. Empêchez les pirates d’accéder à toutes les informations personnelles en même temps si les systèmes sont compromis. 
  • Contrôler les processus de sécurité des vendeurs avant l’achat d’un équipement. Comprendre comment les données sont stockées hors site et en transit, si les centres d’opérations réseau (NOC) sont sécurisés et si les données sont cryptées.

 

Les maisons intelligentes peuvent ajouter une couche supplémentaire de sécurité et de commodité à votre vie. Avant d’acheter un équipement, travaillez avec un vendeur de sécurité certifié pour répondre à vos questions ou préoccupations.